Marconi relève la tête

 |  | 268 mots
Marconi voit le bout du tunnel. Après avoir frôlé la faillite en 2002 suite à des investissements faramineux dans le secteur des télécoms et avoir été racheté par ses créanciers il y a un an, le groupe vient d'enregistrer son premier bénéfice trimestriel depuis 2001. Après des pertes de 45 millions de livres (66,12 millions d'euros) il y a un an, le bénéfice à fin mars s'élève à 16 millions de livres."Les résultats du quatrième trimestre représentent une étape significative dans notre reprise. Nous avons enregistré des bénéfices, nos ventes se sont stabilisées et nous avons du cash à la banque", a déclaré Mike Parton, le directeur général. L'entreprise explique la baisse du chiffre d'affaires trimestriel de 8% à 394 millions de livres par la faiblesse du dollar et le vente d'une de ses filiales américaines.Au delà de ces résultats trimestriels, la tendance annuelle est encore plus significative. Lors de l'exercice clos à la fin du mois de mars, Marconi a enregistré des pertes de 171 millions de livres contre des pertes de 1,33 milliard de livres il y a un an. Le chiffre d'affaires a diminué de 20% à 1,453 milliard de livres en raison de la diminution des investissements dans les réseaux de ses principaux clients dans les télécommunications, mais il devrait progresser de 1 à 5% lors de l'exercice en cours.Pour s'autoriser un redémarrage, Marconi a licencié à tour de bras - sur cette seule année 2003/2004, il a connu une réduction de 18% de ses effectifs à 12.425 employés - et a vendu des dizaines de filiales.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :