Standard & Poor's relève sa note sur France Télécom

Standard & Poor's vient de gratifier France Télécom d'un bon point. L'agence de notation a relevé la note de l'opérateur d'un cran passant de BBB à BBB+, soit trois crans au dessus de la catégorie spéculative. L'agence, qui a aussi revu à la hausse la note de la filiale mobile Orange à BBB+, a également maintenu sa perspective positive.France Télécom se voit ainsi récompensé des efforts entrepris pour assainir sa situation financière. Les résultats annuels l'ont prouvé. La dette, qui avait atteint jusqu'à 70 milliards d'euros, n'était plus que de 44,2 milliards fin 2003. L'endettement qui ainsi été réduit de 23 milliards d'euros en un an a bénéficié d'une augmentation de capital de 15 milliards d'euros, de 3 milliards d'euros de cessions d'actifs et des cash flow issus de l'activité elle-même. Sur ce plan, l'opérateur a d'ailleurs réservé de bonnes surprises en fin d'année, en annonçant avoir généré 6,4 milliards d'euros de cash flow l'an passé, bien plus qu'attendu par les observateurs. En 2002, les cash flow de l'opérateur avaient été négatifs de 1,1 milliard d'euros. Cette année là, les agences de crédit n'avaient pas hésité à sanctionner l'opérateur. Notamment, Standard & Poor's avait dégradé sa dette à long terme à BBB-, un cran à peine au dessus de la catégorie "junk bond".L'amélioration financière de l'opérateur, effectuée sous le règne de l'actuel patron du groupe, Thierry Breton, est en tout cas applaudie par l'agence de notation. La nouvelle n'est toutefois pas une surprise pour les investisseurs. C'est pourquoi l'action France Télécom recule de 0,88% en clôture à 22,65 euros.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.