Première introduction d'une biotech en Suisse depuis 2000

 |  | 323 mots
Lecture 1 min.
Les introductions en Bourse de firmes biotechnologiques repartent. Basilea Pharmaceuticals, une société bâloise issue de la recherche de Roche et créée en 2000, a en effet annoncé avoir placé sur le marché 2,1 millions d'actions au prix initial de 98 francs suisses. En tout, donc, la société a levé 205,6 millions de francs suisses (environ 133 millions d'euros). La somme peut paraître modeste, mais elle est loin d'être négligeable dans le secteur des biotechnologies qui a lourdement souffert de l'éclatement de la bulle en 2000. Il est pourtant vrai que les dirigeants de Basilea attendaient mieux: ils avaient établi une fourchette de prix comprise entre 90 et 115 francs. Le prix initial est donc plutôt dans le bas de cette fourchette. Le modèle économique de Basilea est classique dans le secteur. Le groupe développe un certain nombre de médicaments dont les licences seront reprises par Roche. Le groupe touchera alors des royalties sur les ventes. Dans ce contexte, Basilea compte atteindre la rentabilité d'ici deux ou trois ans. Pour le moment, la société dépense en moyenne 60 millions de francs suisses de liquidités par an et dispose de 70 millions de francs suisses de réserves de cash. Les investisseurs ont cependant le filet de sécurité que constitue la présence de Roche, actionnaire à 30% du groupe après l'IPO. Le message est donc nuancé. D'une part, cette mise sur le marché est la première depuis 2000 dans le secteur en Suisse. Et en Europe, on constate une vraie reprise des IPO de biotechs. Au Royaume-Uni, ce mois-ci, Ark Therapeutics a ainsi levé 83 millions d'euros. Mais, à l'inverse, le marché ne semble pas enthousiaste pour le modèle économique des biotechs. Depuis son introduction il y a une semaine, Ark a ainsi perdu 7% à Londres. Il est donc possible que les candidats potentiels aux IPO (notamment le Français Bio Merieux et le Suédois Biovitrum) attendent encore un peu.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :