Areva touché par la crise d'Alstom

Areva sera-t-elle également victime de la "malédiction d'Alstom" ? Le groupe nucléaire français a annoncé mardi que la division Transmission & Distribution (T&D) rachetée pour 950 millions d'euros à la fin de l'année dernière pourrait enregistrer "une perte opérationnelle" en 2004. La cause de cet accès de faiblesse? Alstom, justement. Selon le communiqué d'Areva, cette perte reflète la "forte baisse des prises de commandes à la fin de l'année dernière" en raison des "difficultés rencontrées par Alstom pour émettre des garanties clients". En bref, Areva pourrait bien être une "victime collatérale" de la crise d'Alstom. Le groupe nucléaire, qui a racheté cette division avec la bénédiction du gouvernement français, a donc lancé "une revue stratégique globale afin de repositionner l'activité T&D sur ses métiers et ses marchés et améliorer nettement son niveau de profitabilité". Ce qui, en d'autres termes, signifie que le groupe fera, à la place d'Alstom, la restructuration douloureuse, mais nécessaire, de la division. Areva a présenté par ailleurs de bons résultats pour 2003. Avec un résultat opérationnel en hausse de 90% sur un an à 342 millions d'euros et un bénéfice net de 389 millions d'euros (+62%), Le groupe a atteint ses objectifs. Cette performance souligne d'autant plus la forte amélioration de la rentabilité que les ventes sont restées très sages: sous le coup de l'euro fort, le chiffre d'affaires est resté quasiment stable (-0,1% sur un an) à 8,26 milliards d'euros. En termes de croissance organique, les ventes ont progressé de 6%. L'amélioration de la rentabilité devrait perdurer. En 2004, selon la présidente d'Areva Anne Lauvergeon, la croissance du résultat opérationnel devrait se poursuivre.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.