Novartis travaille aux termes de son offre sur Aventis

Une fois de plus, la presse bruisse ce matin de rumeurs sur le dossier Aventis. Pour la Lettre de l'Expansion, le groupe suisse Novartis préparerait une contre-offre sur le groupe pharmaceutique franco-allemand qui valoriserait l'action Aventis à 15% au-dessus de son cours actuel. Au delà de l'aspect financier, Le Figaro précise pour sa part les intentions de Novartis. Selon le quotidien, Novartis envisagerait, suite à ce rapprochement, de créer deux nouvelles sociétés. La première "regrouperait les axes thérapeutiques majeurs à forte croissance, telles l'oncologie (ndlr, anti-cancéreux) et la diabétologie" et la seconde "rassemblerait les produits moins innovants ou plus anciens". D'après le journal, cette deuxième société aurait vocation à être cotée en Bourse par le biais d'un "spin off". Ce schéma pose cependant aux dirigeants de Novartis le problème de devoir déterminer ce dont il devra se séparer pour rendre attrayante la société destinée à être mise sur le marché sans trop dégarnir son propre portefeuille de produits. Toutes ces spéculations entretiennent les mouvements en Bourse autour du titre Aventis. L'action, qui enregistre d'ailleurs la seule hausse du CAC 40 en clôture avec un gain de 0,16%, a affiché les plus forts volumes de l'indice. Faisant apparemment abstraction de ces manoeuvres, Sanofi continue de s'armer pour s'offrir Aventis. Le groupe pharmaceutique français a obtenu en fin de semaine dernière une première ligne de crédit de 12 milliards d'euros lui permettant de financer la partie en cash de son OPA (lire ci-contre). Sanofi-Synthélabo a lancé le 26 janvier une offre hostile contre Aventis pour quelque 48 milliards d'euros. Cette offre mixte consiste à 81% en une offre d'échange (6 actions Aventis pour 5 actions Sanofi-Synthélabo plus 69 euros en numéraire) et à 19% en une offre d'achat au comptant (60,43 euros par action Aventis apportée).

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.