Matsushita renoue avec les bénéfices annuels

Matsushita, le plus gros fabricant de produits électroniques grand public, avec des marques comme Panasonic ou National, renoue avec les bénéfices pour la première fois depuis l'année achevée fin mars 2001. Grâce au lancement de nouveaux produits et à une politique de forte réduction des coûts, il enregistre un bénéfice net de 42,1 milliards de yens (324 millions d'euros) pour son exercice achevé le 31 mars contre une perte de 19,5 milliards de yens il y a un an. Son résultat trimestriel est aussi en nette amélioration : une perte de 5,1 milliards de yens contre une perte de 58,2 milliards il y a un an."La tortue Panasonic est en train de rattraper le lièvre Sony, commente John Yang, un analyste de Standard and Poor's à Tokyo, interrogé par Bloomberg. Matsushita a misé sur des produits où il pourrait l'emporter, comme le DVD enregistreur, et cela est en train de payer." Le groupe nippon a également lancé de nouvelles télévisions à écran plasma ou LCD afin de prendre des clients à ses principaux concurrents comme Sharp et Sony. Ses ventes ont progressé en un an de 7.401 milliards de yens à 7.479 milliards et le bénéfice d'exploitation est passé de 126,57 milliards de yens à 195,49 milliards.Pour parfaire sa technologie dans le secteur, Matsushita a parallèlement décidé de relancer fortement sa production de puces informatiques. Il a révélé en janvier un investissement de 15 milliards de yens dans la construction d'une nouvelle ligne de production et 130 milliards de yens pour la production de nouvelles usines d'ici 2006. Un mouvement général au Japon : Sony avait annoncé des mesures semblables en avril dernier.L'amélioration de la santé financière du groupe s'explique également par la forte réductions des coûts menée par son président Kunio Nakamura. Celui-ci a décidé de combiner les réseaux de ventes des différentes filiales du groupe. Il espère ainsi réduire ses coûts de 100 milliards de yens d'ici au 31 mars 2005.Les attentes pour l'exercice annuel en cours s'avèrent bonnes : le groupe espère une hausse de 18% des ventes à 8.800 milliards de yens, un bénéfice d'exploitation en augmentation de 43% à 280 milliards de yens et un bénéfice net en hausse de 49% à 63 milliards de yens.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.