LG Electronics pâtit de la baisse du prix des écrans

 |  | 416 mots
Lecture 2 min.
La concurrence accrue sur le marché des télévisions à écran plat, caractérisée par une chute des prix, a été le principal symptôme des résultats trimestriels publiés par LG Electronics. Le Sud-coréen s'en est pourtant bien sorti sur un an puisqu'il est revenu dans le vert avec sur la période octobre-décembre 143,6 milliards de wons de bénéfice (110 millions d'euros), contre une perte de 17 milliards de wons il y a un an, un chiffre plombé à l'époque par une charge exceptionnelle.Mais en termes de résultat opérationnel, il est en deçà des attentes: le résultat a baissé de 52% à 94,9 milliards de wons, contre une prévision de marché de 249 milliards de wons. Le groupe a particulièrement souffert de la chute des prix des écrans LCD. Cette division, qui inclut moniteur et téléviseurs, est ainsi tombée dans le rouge, avec une perte opérationnelle de 23 milliards de wons, la première en deux ans. "La baisse des prix au quatrième trimestre a été plus forte que ce que nous avions anticipé", a commenté le président de la société Ron Wirahadiraksa, cité dans le communiqué. Sa filiale LG Philips, dont LG possède 45%, a assuré la veille que le prix des écrans toucherait son point bas au deuxième trimestre. Mais au vu des chutes de prix de ces derniers mois, le marché n'est pas sûr de cette analyse.Cette branche n'est pas la seule à souffrir. L'activité d'appareils pour la maison, qui inclut micro-ondes et autres réfrigérateurs, n'a pas atteint le point d'équilibre, subissant un déficit de 10 milliards de wons, contre un gain de 67 milliards il y a un an.Du coup, la branche télécommunication (44% des ventes totales du groupe), qui inclut à la fois téléphones portables et équipements de réseau, n'a pas réussi à suffisamment rattraper les deux autres divisions, en dépit de résultats flatteurs. Son bénéfice net, porté par le succès des téléphones 3G, a enregistré un gain en hausse de 82% à 186 milliards de wons. La seule branche téléphones portables a vu son résultat augmenter de 52%. "En 2005, nous estimons qu'il y aura une forte hausse de la demande des consommateurs pour les écrans plats de télévision", a déclaré son patron. Le groupe espère accroître ses ventes de mobiles de 40% pour atteindre 62 millions d'unités écoulées.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :