Havas veut forcer Bolloré à dévoiler son jeu

 |  | 258 mots
Havas tente une offensive dans la guerre de tranchée qui l'oppose à Vincent Bolloré. Alors que l'investisseur breton, qui a pris une participation de 20% dans le capital du publicitaire, avait émis le souhait de voir figurer des membres de son équipe au sein du conseil d'administration d'Havas, ce dernier se rebiffe.Le groupe de publicité a ainsi annoncé par voie de communiqué qu'il n'est pas en mesure de proposer à l'assemblée générale du 9 juin prochain de résolution visant à faire voter l'entrée d'un proche de Bolloré dans le conseil du groupe, en raison du manque de précision fournies par l'investisseur breton sur ses intentions.Havas déclare ainsi avoir "demandé à Vincent Bolloré de confirmer, en se fondant sur ses intentions, s'il souhaitait ou non maintenir sa demande de nommer des membres au conseil d'administration" et le cas échéant de donner des noms. "Comme la réponse de Bolloré Médias Investissements ne répond pas à ces questions, le conseil a été incapable de considérer cette possibilité ou de présenter des résolutions à cet effet", ajoute le publicitaire.Du coup, Vincent Bolloré, qui souhaite plus que jamais entrer au conseil d'Havas, devra dévoiler son jeu pour espérer siéger au conseil. Chose qu'il n'a jamais faite depuis son entrée dans le capital du groupe, en juillet 2004, au plus grand agacement d'Havas et de son président Alain de Pouzilhac. Bolloré devra se prononcer dans un délai de 10 jours.En Bourse, le titre Havas gagne 2,03% à 4,53 euros à la clôture.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :