Virgin Express réduit ses pertes en 2004

 |  | 174 mots
Lecture 1 min.
Virgin Express a légèrement redressé la barre en 2004. La compagnie aérienne à bas coûts affiché une perte nette de 7,3 millions d'euros, contre une perte de 19,6 millions d'euros un an plus tôt. Le groupe a enregistré une perte opérationnelle de 3,9 millions d'euros, contre 19 millions d'euros en 2003, résistant tant bien que mal à la baisse de 13% de son chiffre d'affaires à 180 millions d'euros en 2004. Le groupe, qui est en cours de fusion avec son concurrent belge SN Brussels Airlines, a reconnu avoir été affecté par une année difficile, en raison d'une concurrence croissante sur le secteur aérien (voir ci-contre). Le Britannique a ainsi été contraint de réduire la voilure en fermant notamment les routes déficitaires. La fusion en cours avec SN Brussels devrait lui être bénéfique. Elle devrait être finalisée mi-avril, selon le groupe. Au terme de cet accord, SN Airholding détiendra la totalité du capital de Virgin Express et 92% de SN Brussels Airlines. Virgin Express Holding détiendra par ailleurs 29,9% de SN Airholding.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :