Electrolux fait mieux que prévu en fin d'année

 |  | 290 mots
Après avoir souvent déçu en 2004, Electrolux a finalement fait mieux qu'attendu sur la fin de l'année. Ainsi, le titre s'envole de plus de 11% en fin de journée, à la Bourse de Stockholm. Pourtant, les chiffres publiés par le groupe au titre de l'exercice 2004 restent sous pression. Le chiffre d'affaires du groupe d'électroménager suédois a reculé de 2,76% en 2004, par rapport à 2003, à 120,6 milliards de couronnes suédoises (13,3 milliards d'euros). Son bénéfice net, quant à lui, a chuté de 34,1% à 3,1 milliards de couronnes, d'une année sur l'autre. Le bénéfice opérationnel baisse lui aussi de 34,3% à 4,7 milliards de couronnes, en raison principalement des coûts de relocalisation des sites de production.Mais le marché s'attendait à pire, surtout sur le quatrième trimestre. Ainsi, Electrolux a enregistré une baisse de 1,1% de ses ventes (à 28,6 milliards de couronnes) sur les trois derniers mois de l'année par rapport à l'année précédente. Le résultat imposable plie de 19,2% à 1,4 milliard de couronnes, alors que les analystes tablaient sur une chute de 27%.En outre, le marché semble rassuré par le fait que le groupe poursuivra ses efforts en matière de coupes dans ses coûts, qui devraient lui permettre d'économiser entre 2,5 et 3,5 milliards de couronnes dès 2009, alors que "la restructuration sera accélérée afin de finaliser la relocalisation de la production à horizon 2008", selon le groupe. Ce dernier va d'ailleurs, dans le cadre de sa restructuration, se séparer de sa division de matériels destinés à l'extérieur. D'ici là, Electrolux prévient toutefois qu'il devrait être pénalisé par la hausse du prix des matières premières en 2005, avec un résultat opérationnel inférieur cette année à celui enregistré en 2004.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :