Dim et Well voilent les perspectives des salariés en France

 |   |  244  mots
Well a confirmé, lundi, la délocalisation en Asie de sa production de collants. Quant à la direction de l'entreprise Dim, elle semble vouloir investir en Chine et en Inde.

La direction de l'entreprise textile Well a confirmé lundi en comité central d'entreprise son intention de délocaliser sa production en Asie. Quant à la direction de Dim, lors d'un échange avec l'intersyndicale de la marque, elle aurait expliquée qu'il lui "faut dégager des capitaux pour investir en Chine et en Inde".

Chez Dim, le plan social annoncé en mai dernier est largement contesté par les syndicats. La direction du groupe DBApparel qui détient les marques Dim et Playtex prévoit la suppression de 450 postes sur 2.500 en France. Ces suppressions de postes concerneraient 400 salariés Dim.

Les syndicats ont jusqu'à fin décembre pour négocier avec la direction avant que le plan social ne s'engage. En attendant, la prochaine réunion paritaire direction-syndicats aura lieu mercredi au siège de Dim à Levallois-Perret. A cette occasion, les salariés ont prévu de faire acte de présence.

Le plan social apparaît également inéluctable chez Well. La décision de délocalisation en Asie a été annoncée vendredi au conseil d'administration et confirmé lundi. Si la production est délocalisée, cette mesure se traduira par la suppression de 300 emplois sur 438 salariés, selon les syndicats.

Les procédures de négociations automatiques dans le cas d'une délocalisation permettrons de déterminer le nombre exact de licenciements. Les salariés ont manifesté leur déception en envahissant pacifiquement la salle du comité central d'entreprise lors de cette annonce.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :