Goodyear : les salariés votent la reprise du travail

 |   |  345  mots
Plus de 10.000 adhérents du syndicat de la métallurgie ont voté pour le nouveau contrat de trois ans qui prévoit la création d'un fonds de plus d'un milliard de dollars pour garantir le versement d'indemnités de santé pour les retraités et futurs retraités du groupe américain.

Un syndicat représentant 14.000 ouvriers en grève dans les usines du fabricant américain de pneumatiques Goodyear annonce ce matin que ses membres ont voté la fin du conflit, qui a duré 86 jours, et approuvé une nouvelle convention collective. La reprise du travail interviendra de manière effective le 2 janvier 2007.

"Il a fallu une grève, mais nous avons obtenu un contrat juste et équitable qui protège la qualité des soins médicaux pour nos membres actifs et retraités", a déclaré Ron Hoover, vice-président exécutif du syndicat de la métallurgie (USW pour United Steelworkers). Plus de 10.000 adhérents de l'USW ont voté pour le nouveau contrat de trois ans qui prévoit la création d'un fonds de plus d'un milliard de dollars pour garantir le versement d'indemnités de santé pour les retraités et futurs retraités du groupe.

La nouvelle convention collective met en place un fonds "qui garantira une couverture pour les soins médicaux et les médicaments pour les retraités actuels et futurs", a indiqué le syndicat dans son communiqué. Goodyear estime que ce fonds, financé en cash à hauteur d'au moins 700 millions de dollars, lui permettra d'économiser 610 millions de dollars sur la période concernée. Le groupe s'est aussi engagé à investir 550 millions de dollars sur trois ans pour améliorer l'efficacité et la productivité de certains sites. Le contrat prévoit aussi que Goodyear repousse d'un an son projet de fermeture de l'usine de Tyler (Texas) et donne ainsi le temps aux employés de trouver une solution de reconversion ou de retraite anticipée.

L'USW avait utilisé pendant cette grève des méthodes traditionnelles comme la mise en place de piquets de grève devant les usines, mais aussi d'autres plus modernes comme la présentation sur le site d'échange de vidéos sur Internet YouTube de films détaillant ses revendications.

Goodyear est le numéro trois mondial du pneu en termes de ventes - 19,7 milliards de dollars en 2005 - derrière Bridgestone et Michelin.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :