La croissance indienne monte en cadence

 |   |  340  mots
L'Inde a enregistré une progression de 9,2% de son produit intérieur brut au troisième trimestre 2006. Sur les talons de la Chine, le pays conforte son rang de deuxième économie à la croissance la plus forte au monde, soutenu par son industrie manufacturière et les services.

Bien des nations du Vieux continent se satisferaient de la moitié des performances affichées par l'économie indienne. Deuxième pays à la croissance la plus forte au monde, l'Inde maintient une cadence soutenue avec un PIB qui a progressé de 9,2% au troisième trimestre 2006, en année glissante. A titre de comparaison, la Chine a enregistré sur la même période une croissance de 10,4%, présentant toutefois des signes de ralentissement.

Du côté des statistiques publiées par New Delhi, la tendance est plutôt à l'accélération et vient même surprendre la communauté des analystes. Ces derniers s'attendaient en effet à un taux compris entre 8 et 8,7%. De fait, le rythme de la croissance indienne s'accélère, puisque la croissance du PIB s'élevait à 8,9% au deuxième trimestre de l'année.

Ces performances meilleures qu'attendu s'expliquent par le dynamisme de la production manufacturière qui pèse pour près de 15% du PIB en progression de 11,9% sur le trimestre, mais résultent également de la forte expansion du secteur des services en Inde qui affiche une croissance de 10,9%.

Des chiffres qui agissent comme un aimant sur les compagnies étrangères. General Motors, Royal Dutch Shell, IBM, Capgemini et bien d'autres ont investi ces deux dernières années dans plus de 3.000 nouvelles usines et dépensé près de 21 milliards de dollars pour se positionner en Inde avec en tête l'idée de s'octroyer une part du gâteau. La progression du revenu par habitant, qui augmente de 20% chaque année, contribue d'ailleurs à l'émergence d'un véritable marché intérieur indien, une consommation domestique en passe de devenir l'un des nouveaux grands piliers de la croissance indienne.

Sur les trois précédentes années, la quatrième économie d'Asie a affiché une croissance annuelle de 8% en moyenne. Elle devrait renouer avec les 8% au terme de l'exercice en cours. A la mi-octobre, le Premier ministre Manmohan Singh avait assigné au pays un objectif de 10% de taux de croissance de son PIB par an d'ici 2011.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :