Le moral des consommateurs allemands affecté par la hausse de la TVA

 |   |  252  mots
Selon l'indicateur avancé de l'institut GFK, la confiance des consommateurs va chuter outre-Rhin en janvier, et ce pour la première fois depuis un an. Une conséquence de l'augmentation de 3 points de la TVA qui va intervenir le 1er janvier.

Le moral des consommateurs allemands est en berne. Anticipant sans doute la hausse de trois points de la taxe sur la valeur ajoutée (de 16 à 19%), applicable à compter du 1er janvier, le moral des ménages allemands devrait se dégrader le mois prochain pour la première fois depuis un an, selon l'institut spécialisé GFK.

Le baromètre de cet organisme, calculé auprès de 2.000 personnes, indique une baisse à 8,7 en janvier contre 9,2 (révisé) en décembre. Cet indicateur n'avait jamais diminué depuis septembre 2005.

"Il est évident que les consommateurs perçoivent la hausse imminente de la TVA comme un lourd poids sur leur pouvoir d'achat", commente GFK qui ajoute: "la situation est exacerbée par la hausse des cotisations maladie et retraite et l'abolition de certains privilèges fiscaux".

Cependant, cette phase de déclin du moral des ménages allemands ne devrait pas se prolonger. Ainsi, la propension à acheter des consommateurs outre-Rhin reste élevée, avec un recul de seulement quatre points sur un mois à 59,9 points. Les évolutions positives attendues sur le marché du travail entraîneraient même une croissance des dépense des ménages de 0,5% en 2007.

La TVA représente environ un tiers des recettes fiscales globales en Allemagne. En 2005, le produit de la TVA s'est élevé à 140 milliards d'euros. La hausse de trois points devrait permettre de récolter 26 milliards supplémentaires. A noter que malgré cette hausse, le taux de TVA allemand restera inférieur à celui de la France (19,6%), de l'Italie (20%) et des pays nordiques.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :