La confiance des milieux d'affaires allemands au plus haut depuis quinze ans

 |   |  293  mots
C'est une bonne nouvelle venue d'outre-Rhin: la confiance des milieux d'affaires allemands ne cesse de s'améliorer. L'indice Ifo qui la mesure vient en effet de s'inscrire, pour le mois d'avril, au plus haut depuis quinze ans, ce qui confirme les perspectives de redressement de l'activité dans la plus grande économie de la zone euro.

Selon les chiffres publiés ce matin par l'institut Ifo, le baromètre de la confiance des entreprises allemandes s'est établi ce mois-ci à 105,9, contre 105,4 en mars. Une progression qui a surpris les économistes, qui attendaient dans leur ensemble un léger recul, à 104,8, selon le consensus calculé par Bloomberg.

Surtout, à 105,9, l'indice Ifo atteint son plus haut niveau depuis avril 1991, c'est à dire quinze ans. La composante des affaires courantes s'est établie à 106,4 points contre 105,1 points en mars, tandis que celle des attentes a légèrement fléchi, à 105,5 points contre 105,7 points.

Ces chiffres témoignent "en faveur de la poursuite d'une évolution robuste de la conjoncture", estime l'institut. De fait, ils confirment le redressement en cours de l'économie allemande, qui demeure le moteur de la zone euro. L'activité économique du pays continue à être tirée par les exportations. La croissance économique soutenue dans certaines parties du monde comme la Chine et l'Inde profite à plein à l'Allemagne, bien placée pour les exportations de machines-outils et d'équipements dont les pays en développement accéléré ont le plus grand besoin. Du coup, la production industrielle allemande est en phase d'expansion, de même que les exportations.

En conséquence, les perspectives de croissance de l'Allemagne sont en nette amélioration. Après un très décevant 0,9% en 2005, l'économie du pays pourrait croître de quelque 2% cette année. A moins, bien sûr, que la nouvelle flambée des prix du pétrole ne vienne enrayer le mouvement.

Dans l'immédiat, les perspectives d'une activité économique soutenue cette année en Allemagne ne peuvent que confirmer l'intention affichée par la Banque centrale européenne de procéder à un troisième relèvement de ses taux d'intérêt au mois de juin.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :