Nouveau mois de recul pour le marché automobile français

 |  | 293 mots
Lecture 1 min.
Les immatriculations de voitures particulières ont chuté de 6,7% en mars sur un an, à données comparables. Les groupes français perdent des parts de marché, Renault réalisant une contre-performance particulièrement sévère.

C'est un nouveau mois calamiteux qu'a connu le marché automobile français en mars. Selon les chiffres publiés aujourd'hui par le Comité des Constructeurs Français d'Automobiles (CCFA), les ventes de voitures neuves ont chuté de 2,5% le mois dernier sur un an, pour s'établir à 197.458 véhicules vendus, en données brutes. Et calculée en données comparables (ajusté du nombre de jours ouvrables), la performance est encore pire: sur cette base, les ventes ont perdu 6,7% en mars par rapport à l'année dernière.

Ces chiffres témoignent d'un mois de mars particulièrement mauvais. Mais sur l'ensemble du premier trimestre, le tableau n'est guère flatteur. Les ventes de voitures neuves ont en effet reculé de 3% sur un an, à jours comparables.

Comme c'est devenu une habitude, les constructeurs français se sont piètrement comportés le mois dernier. Sur un an, leur part de marché conjointe est passée de 58,5% à 55,4% seulement...

Le mois dernier, ce recul a été imputable au groupe Renault, qui a vu ses immatriculations chuter de 13,3%, avec une perte de parts de marché de plus de 3 points. Encore les ventes du groupe ont-elles été soutenues par celles de Dacia, fabricant de la Logan. Car la seule marque Renault a vu ses ventes reculer de 16,5% en mars. Le groupe PSA s'en est mieux sorti, avec une progression de 0,7% des ventes, tirées par celles des modèles de Citroën.

A l'inverse, les constructeurs étrangers ont globalement progressé de 4,7%. Parmi les meilleurs performances, on relève la marque Fiat (+18,8%, mais 7,4% seulement pour le groupe Fiat dans son ensemble), la marque Mercedes (+14,6%) et le groupe General Motors (+12,9%).

A l'autre extrémité du palmarès, les groupes Ford et Nissan ont reculé respectivement de plus de 12 et plus de 14%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :