Le déficit courant américain se réduit

 |   |  254  mots
Grâce à l'amélioration de la balance commerciale, le déficit de la balance des paiements courants américains a reculé à 208,67 milliards de dollars au premier trimestre contre 223 milliards au dernier trimestre 2005 et 224,8 milliards attendus par les économistes.

C'est encore mieux que prévu. Alors que les analystes interrogés par Reuters tablaient sur un déficit de 222,5 milliards de dollars, le déficit des comptes courants américains a baissé à 208,7 milliards de dollars au premier trimestre, contre le record de 223,1 milliards les trois derniers mois de 2005. Autre bonne nouvelle, ce dernier chiffre vient d'être révisé à la baisse, la précédente estimation du département du Commerce faisant état d'un déficit de 224,9 milliards. Sur l'ensemble de 2005, le déficit des comptes courant s'est ainsi élevé à 791,5 milliards de dollars et non pas à 804,9 milliards comme annoncé initialement.

Mesure la plus large des flux d'échange entre les Etats-Unis et le reste du monde, les comptes courants couvrent le commerce de biens ainsi que les flux d'investissements. Très sensible sur les marchés, cet indicateur devrait rassurer après des années de dégradation ininterrompue et de records historiques.

Le recul du déficit était anticipé en raison de la diminution constatée du déficit commercial américain. De fait, le déficit des échanges de biens a été ramené à 208 milliards au premier trimestre contre 212,5 milliards trois mois plus tôt. "Même s'il recule un peu, le déficit courant devrait rester à des niveaux élevés", estime John Shin, économiste chez Lehman Brothers. Une persistance qui devrait continuer à peser sur le dollar. Après cette publication, la devise américaine a légèrement progréssé face au yen à 114,91 yens pour un dollar contre 114,75 hier au soir.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :