Le président de l'Opep voit le pétrole à 58 dollars en 2006

 |   |  208  mots
Alors que le Forum économique mondial bat son plein à Davos, le président de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole, présent sur place, a confié à La Tribune qu'il prévoyait un baril de pétrole autour de 58 dollars en 2006.

En marge du Forum économique mondial qui se déroule cette semaine à Davos, l'actuel président de l'Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole), Edmund Daukoru a confié à La Tribune qu'il prévoyait pour l'année 2006 un baril de pétrole "autour des 58 dollars, en tout cas entre 50 et 60 dollars".

Egalement ministre d'Etat nigérian du pétrole et de l'énergie, le président de l'Opep s'attend dans l'avenir à une certaine détente des cours du brut, "notamment grâce a l'usage accru de l'éthanol ou au renforcement de l'énergie nucléaire, en partie en Grande-Bretagne".

Toutefois, il estime que ce phénomène n'interviendra pas tout de suite "car il manque avant tout des capacités de raffinage dans le monde", a-t-il souligné. Et "même si vous décidez aujourd'hui de construire des raffineries, elle n'entreront en service que d'ici 4 ou 5 ans", a-t-il expliqué pour conclure.

Ces déclarations sont en tout état de cause optimistes, alors que le cours du pétrole à New York a atteint hier soir 66,82 dollars. Par ailleurs, dans un contexte de crise autour de l'énergie et des hydrocarbures avec notamment la pression venue d'Iran, certains économistes craignent une véritable flambée des cours (voir ci-contre).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :