Les ventes de détail américaines bondissent en janvier

 |   |  222  mots
Les ventes de détail ont progressé de 2,3% en janvier outre-Atlantique, le triple de ce qu'attendaient les économistes. Du coup, l'euro a touché un plus bas face au dollar depuis le 3 janvier, à 1,1861 dollar.

L'année démarre sur les chapeaux de roue outre-Atlantique. Les ventes de détail ont progressé de 2,3% en janvier par rapport à décembre, et de 2,2% hors secteur automobile, a annoncé aujourd'hui le département du Commerce. Des chiffres jamais atteints depuis mai 2004, et bien meilleurs que ceux qu'attendaient les économistes du consensus recueilli par l'agence Reuters, établis respectivement à 0,8 et 0,7%.

La performance est attribuable aussi bien aux ventes d'automobiles (2,9%) que de vêtements (4,2%), d'essence (5,5%) et d'ameublement (3,7%). En revanche, le département du Commerce a révisé à la baisse la progression des ventes de détail de décembre par rapport à novembre à 0,4%, contre 0,7% annoncé initialement, laissant cependant inchangée celle des ventes hors automobiles pour cette période à 0,2%.

Les ventes d'automobiles, qui ont un poids déterminant sur les ventes de détail mais dont les variations peuvent être importantes d'un mois sur l'autre, ont progressé de 2,9% en janvier sur un mois. Sur un an, les ventes de détails ont progressé de 8,8%, et de 9,9% hors automobiles.

Conséquence de ces statistiques très encourageantes pour l'économie américaine, et qui laissent donc présager de nouvelles hausses des taux directeurs de la Réserve Fédérale: le dollar a immédiatement gagné du terrain face à l'euro, qui a touché dans l'après-midi un nouveau plus bas depuis le 3 janvier, à 1,1861 dollar.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :