Mediaset de Berlusconi s'intéresse au groupe allemand ProSiebenSat1

 |   |  192  mots
Le conseil d'administration du groupe de télévision italien se réunit mardi pour étudier le lancement d'une offre sur l'allemand ProSiebenSat1. Une réponse à la réforme transalpine de l'audiovisuel qui risque de pénaliser la filiale de la holding de Silvio Berlusconi, Fininvest.

Berlusconi n'est plus chef du gouvernement italien mais il est encore homme d'affaires (et patron du club de foot Inter de Milan à propos duquel il dénonce les récentes sanctions pour avoir participé au scandale de truquage du championnat italien). Pour preuve, son groupe privé de télévision Mediaset, propriété de sa holding Fininvest annonce ce vendredi qu'il envisage de lancer une offre sur le groupe audiovisuel allemand ProSiebenSat1.

Le conseil d'administration de Mediaset, qui se réunira mardi prochain, "évaluera cette possibilité. Il y a effectivement un intérêt pour ProSiebenSat1" précise un porte-parole qui confirme les informations du quotidien Il Messaggero.

La valeur de ProSiebenSat1, principalement actif dans la télévision commerciale avec quatre chaînes, se situe autour de 5 milliards d'euros avec un rôle de leader en Allemagne dans la publicité télévisuelle. Mediaset répondrait ainsi à la nouvelle réforme de l'audiovisuel qui va l'obliger à réduire ses ambitions dans la péninsule et notamment transférer l'une des ses trois chaînes sur le réseau numérique, ce qui pourrait lui valoir un manque à gagner de 100 à 400 millions d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :