Air Liquide se renforce au Japon

 |   |  267  mots
cite>Air Liquide conforte ses positions sur l'archipel nippon. Le numéro un mondial des gaz industriels et médicaux, qui détenait 55% du japonais Japan Air Gases, a acquis les 45% restants détenus par The Linde Group pour 590 millions d'euros. JAG est né en janvier 2003 de la fusion des activités de gaz industriels et médicaux d'Air Liquide Japan et de la filiale du britannique BOC au Japon. JAG, qui emploie plus de 2.000 collaborateurs et a réalisé en quatre ans plus de 300 millions d'euros d'investissements, atteindra selon Air Liquide sur l'exercice 2006 près de 930 millions d'euros de chiffre d'affaires. Jusqu'ici, Air Liquide consolidait dans ses comptes le chiffre d'affaires de cette filiale ainsi que la totalité de la dette, mais n'en consolidait pas le résultat net. Du coup, la montée à 100% dans JAG aura un impact positif sur le bénéfice net du groupe de l'ordre de 20 à 25 millions d'euros en année pleine dès 2007. Le Japon est le deuxième marché mondial pour le gaz comme pour les autres activités industrielles et reste le premier marché asiatique, même si la Chine monte en puissance. L'archipel nippon représente déjà d'ailleurs la moitié de l'activité d'Air Liquide en Asie, sachant que ce continent représente lui-même près de 20% du chiffre d'affaires du groupe. Le groupe présidé par Benoît Potier considère le Japon comme stratégique: il y dispose d'un centre de recherche et développement et d'un centre d'ingéniérie, et y a localisé en 2005 la direction mondiale de ses activités électronique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :