Internet pour tous à 1 euro par jour

 |   |  684  mots
L'accès pour les familles modestes à un service complet comprenant fourniture d'un ordinateur, connexion au haut débit et formation, le tout pour 1 euro par jour: c'est la mesure phare adoptée aujourd'hui par le gouvernement, dans le cadre du Comité interministériel pour la société de l'information (CISI).Selon les grandes lignes de ce projet, qui devrait être opérationnel à partir du début de l'année prochaine, les familles à faibles revenus se verront proposer une offre complète, permettant d'obtenir un accès facile et tout compris à Internet. L'objectif est en effet de permettre de combler la "fracture numérique" qui fait que, alors même qu'une proportion croissante de la population bénéfice d'un accès à l'Internet à haut débit dans d'excellentes conditions, des groupes sociaux importants restent toujours à l'écart. C'est le cas notamment des familles modestes ou des personnes âgées.Le dispositif envisagé prévoit la mise en place d'une offre "tout compris" incluant la fourniture d'un ordinateur accompagné d'une connexion au haut débit. Et en prime, les souscripteurs pourront bénéficier d'une formation à domicile pour prendre en main leur nouvel équipement.Réservée aux familles à revenus modestes - le plafond de ressources sera défini à la rentrée - cette offre devrait revenir à 1 euro par jour sur une durée de trois ans. Si le critère de ressources retenu était, comme envisagé, celui du "tarif de première nécessité" d'EDF, environ 1,2 million de familles pourraient être concernées.C'est la grande distribution qui devrait proposer cette offre dans le cadre d'un partenariat public-privé. Une garantie accordée par l'Etat permettra l'octroi des crédits aux souscripteurs.Opération "Internet Accompagné"L'ensemble de l'opération, qui évoque la formule de l'ordinateur portable pour étudiants à 1 euro par jour, s'inscrit dans un cadre plus vaste: celui de l'opération "Internet Accompagné" qui, souligne le gouvernement, est "destinée à simplifier les démarches d'équipement et favoriser la formation de ceux qui souhaitent 'franchir le pas' de l'informatique et de l'Internet".Cette opération se fixe comme objectif de porter d'ici un an la progression annuelle d'équipement des foyers de 4% par an à 6%, "soit une progression d'un 1/3 permettant de passer de 50% de foyers équipés d'un ordinateur à 68% en trois ans". Les pouvoirs publics veulent également créer d'ici cinq ans plus de 30.000 emplois nouveaux dans le secteur des services à la personne, et notamment l'assistance informatique et Internet à domicile.Aide aux communesLa réunion du CISI s'est également intéressée à la question de la généralisation du haut débit sur le territoire français. Les pouvoirs publics ont approuvé un plan en la matière qui prévoit d'aider "les communes de la métropole et des DOM qui ne seraient pas encore couvertes par l'ADSL ou les technologies alternatives comme le Wimax, à acquérir l'équipement nécessaire pour déployer le haut débit sur leur territoire en concertation avec les opérateurs".L'Etat apportera une contribution financière "très significative", représentant 50% des dépenses dans le cas général et jusqu'à 80% "pour les communes de très petite taille financièrement défavorisées ou situées dans les DOM". Objectif de ce plan: atteindre fin 2006 "98% de la population nationale couverte en haut débit avec un minimum de 85% par département" et fin 2007 "99% de la population avec un minimum de 90% par département".Parmi les autres mesures adoptées par le CISI figure la définition des "conditions d'une généralisation de l'accès à un réseau de communications électroniques très haut débit pour tous les bureaux neufs", la création d'un label "logement multimédia" pour encourager l'équipement des logements en accès à très haut débit, un renforcement de la sécurisation des transactions sur Internet, etc...Enfin, les pouvoirs publics veulent continuer le développement des services administratifs sur Internet, avec notamment "l'ouverture à l'été 2007 du 'guichet électronique' mon.service-public.fr, qui offrira un accès unifié, simplifié et personnalisé à l'ensemble des services en ligne de l'administration".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :