L'indien Ranbaxy convoite les médicaments génériques de Merck

 |   |  186  mots
Le groupe indien Ranbaxy est officiellement candidat au rachat de la branche de médicaments génériques du groupe pharmaceutique Merck. Il pourrait s'associer avec des fonds d'investissement pour une opération évaluée à plus de 4 milliards d'euros.

Le groupe indien Ranbaxy Laboratories déclare être intéressé par l'acquisition de la division de médicaments génériques de l'allemand Merck. Ce dernier a confirmé vendredi envisager la vente de cette branche, qui vaudrait plus de 4 milliards d'euros selon des analystes.

"C'est un bon groupe avec de bons actifs", a déclaré à l'agence Reuters le directeur général de Ranbaxy, Malvinder Mohan Singh, "sur le plan stratégique, cela irait bien avec nos activités". Confirmant un article publié sur le site Internet du magazine indien Businessworld, Singh a ajouté que le financement éventuel d'une telle acquisition pourrait être réalisé à travers un partenariat avec des fonds de capital-investissement.

La branche médicaments génériques de Merck a réalisé un chiffre d'affaires d'environ 1,8 milliard d'euros en 2005, soit près du tiers des ventes totales du groupe allemand. Mais l'Indien ne serait pas seul sur les rangs. Le Français Sanofi-Aventis, le Britannique GlaxoSmithkline, l'Américain Johnson & Johnson, le Suisse Novartis et l'Israélien Teva Pharmaceutical Industries seraient également intéressés. Mais aucun d'entre eux ne l'a indiqué officiellement.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :