Emap : le groupe Hearst prêt à dépenser 1 milliard d'euros pour les magazines

Le groupe de presse britannique Emap aurait reçu une offre de 700 millions de livres (un milliard d'euros) de l'américain Hearst Corporation pour ses magazines grand public (Closer, Heat, FHM,...). Hearst souhaiterait devenir le numéro un britannique de la presse magazine.

Un nouvel acteur semble s'inviter dans le processus de vente d'Emap. Alors que jusqu'à présent c'étaient les noms des fonds Cinven, Apax ou Exponent qui circulaient ou alors ceux des groupes concurrents à Emap comme United Business Media ou Reed Elsevier, cette fois le Sunday Telegraph indique dans son édition dominicale que l'américain Hearst regarderait le dossier. De façon sérieuse puisqu' Emap aurait reçu de sa part une offre de 700 millions de livres (un milliard d'euros) pour l'activité magazines grand public.

Hearst, qui publie Cosmopolitan, Esquire et Country Living, souhaite devenir le numéro un britannique de la presse magazine, indique le journal dominical. La somme proposée par Hearst risque toutefois de ne pas être suffisante pour Emap. En effet, selon les analystes, le prix des magazines grand public d'Emap (Closer, Heat, FHM, ... est évalué à 800 millions de livres.

Sa presse professionnelle et ses actifs dans la radio, qui sont également à vendre, pourraient atteindre les prix respectifs de 1,3 milliard (1,8 milliard d'euros) et 300 millions de livres, toujours selon les analystes.

En Grande-Bretagne, Emap est le premier organisateur de foires commerciales, le deuxième éditeur de magazines grand public et le deuxième groupe de radios commerciales. Le groupe, qui publiera ses résultats semestriels le 13 novembre, devrait communiquer sur ses choix stratégiques.

En direct dès 8h30 - Une époque formidable

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.