Norsk Hydro : les prix élevés de l'alumium dopent les résultats

 |   |  244  mots
Le conglomérat norvégien Norsk Hydro a enregistré des résultats trimestriels record grâce au net rebond du baril et au prix toujours élevé de l'aluminium, un secteur sur lequel le groupe est en train de se recentrer.

Le conglomérat norvégien Norsk Hydro a enregistré des résultats trimestriels record grâce au net rebond du baril et au prix toujours élevé de l'aluminium, un secteur sur lequel le groupe est en train de se recentrer. Au deuxième trimestre, le bénéfice net a progressé de 2,1%, à 5,95 milliards de couronnes norvégiennes (752,6 millions d'euros) contre 5,83 milliards un an plus tôt.

Le bénéfice imposable est en revanche en baisse, à 15 milliards contre 16,41 milliards pour un chiffre d'affaires également en recul, à 46,53 milliards contre 48,03 milliards.L'évolution apparemment contradictoire entre le net et l'imposable s'explique par l'importance croissante de l'aluminium, beaucoup moins taxé que le pétrole en Norvège, dans les résultats.

Concernant la cession en cours de ses activités hydrocarbures à son compatriote Statoil, Norsk Hydro a précisé que l'opération était "sur les rails pour être bouclée le 1er octobre après le feu vert donné par les actionnaires et les principales autorités de la concurrence". Statoil, qui sera rebaptisé StatoilHydro, sera le numéro un mondial de la production d'hydrocarbures offshore.

Norsk Hydro se concentre pour sa part sur l'aluminium, un secteur où il vient d'annoncer deux grandes opérations: la confirmation de sa participation à hauteur de 50% dans Qatalum, une énorme usine d'aluminium primaire au Qatar, et son engagement à hauteur de 20% dans une nouvelle raffinerie d'alumine au Brésil d'un coût de 1,5 milliard de dollars pour la seule première phase.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :