Les ventes de logements neufs aux Etats-Unis affichent un fort recul en 2006

Les ventes de logements neufs aux Etats-Unis ont reculé de 17,3% en 2006. Ce chiffre confirme la mauvaise passe traversée par le marché américain. Le volume des ventes reste cependant exceptionnellement haut.

Ce n'est pas la dégringolade, juste un fort recul. Les ventes des logements neufs américains ont reculé en 2006 de 17,3%, à 1,061 million d'unité, a indiqué aujourd'hui le département du Commerce américain. Il s'agit de la baisse la plus forte depuis 1990, année de la dernière crise immobilière. Côté prix, la tendance est aussi à la baisse mais dans une bien moindre mesure. Les prix des logements neufs ont reculé de 1,5% en un an. Le montant médian des transactions était de 235.000 dollars en décembre

La situation n'est pas comparable à celle d'il y a seize ans: le volume des transactions est resté à un niveau exceptionnellement élevé en 2006, "le deuxième le plus élevé jamais enregistré" selon le département du Commerce. Le mois de décembre a même enregistré un sursaut, puisque les ventes ont progressé de 4,8% par rapport à novembre. Ce rebond a permis de réévaluer à la hausse, de 1,050 million à 1,120 million, le nombre de ventes de logements neufs enregistrées en rythme annuel. Autre signe susceptible de rassurer les investisseurs, le stock de logements neufs à vendre a reculé de 0,9% en novembre, à 537.000 unités. Et ce pour le cinquième mois consécutif.

Ces chiffres sont conformes à la tendance observée sur le marché de l'immobilier ancien. Selon le rapport annuel publié jeudi dernier par le groupement national des agents immobiliers, les reventes des logements anciens aux Etats-Unis ont reculé de 8,4% en 2006. Une baisse là aussi la plus forte depuis 1990. En revanche, les prix ont continué de progresser, de façon limitée il est vrai (+1,1%).

Les experts parient pour "une année de convalescence" pour 2007. Ils espèrent que le rebond des ventes observé en décembre se prolongera. L'activité sera cependant fonction, bien sûr, de l'évolution des taux d'intérêt.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.