Troisième lettre piégée en trois jours au Royaume-Uni

 |   |  271  mots
Un courrier piégé a explosé ce matin à Swansea, dans le Pays de Galles. C'est la troisième fois depuis lundi qu'une telle explosion se produit, faisant au total quatre blessés en trois jours. La section antiterroriste de Scotland Yard enquête.

Le Royaume-Uni a été la cible, aujourd'hui, d'un troisième attentat en trois jours. Cette fois, une femme a été blessée par l'explosion d'un paquet piégé dans le bureau d'un service de permis de conduire à Swansea (Pays de Galles). "C'était dans le courrier de ce matin, la police et les pompiers sont déjà sur les lieux", annonce le porte-parole de l'établissement, Darren Wheately.

Cet incident fait suite à deux explosions survenues lundi et mardi. Le premier courrier piégé avait blessé, à Londres, une employée de la société Capita, qui prélève le péage imposé aux automobilistes souhaitant rejoindre le coeur de la capitale britannique. Bis repetita: hier, deux hommes ont été victimes d'une explosion d'une lettre piégée dans un centre d'affaires de Wokingham, dans le sud de l'Angleterre. L'incident s'est produit dans les locaux de la société de services financiers Vantis, active dans la collecte de contraventions. "Ces incidents sont évidemment inquiétants", a déclaré le ministre de l'Intérieur John Reid.

Londres est toujours sur le qui-vive en ce qui concerne un nouvel attentat. L'enquête sur ces mystérieux paquets piégés a été confiée à la section antiterroriste de Scotland Yard. Cette dernière estime qu'il "est trop tôt pour envisager un lien entre les différents incidents." Les trois entreprises visées travaillaient directement ou indirectement pour des administrations locales liées à la circulation (taxe d'embouteillage, collecte des amendes, permis de conduire) et la presse britannique n'excluait pas, ce matin, que les envois piégés soient le fait d'un automobiliste mécontent.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :