Le Nasdaq prolonge son offre sur le LSE jusqu'au 26 janvier

 |   |  285  mots
Le Nasdaq prolonge jusqu'au 26 janvier son offre d'achat hostile de 2,9 milliards de livres (4,3 milliards d'euros) sur le London Stock Exchange, après avoir reçu des engagements de souscription représentant moins de 1% du capital. Le LSE a une nouvelle fois rejeté la proposition du Nasdaq, jugeant l'offre sous évaluée.

Nasdaq Stock Market a décidé de prolonger son offre d'achat hostile sur le London Stock Market (LSE) jusqu'au 26 janvier. Le 27 janvier constitue désormais la date-butoir jusqu'à laquelle le Nasdaq a le droit d'annoncer de nouvelles informations sur son offre. Il conserve néanmoins une option pour prolonger à nouveau la période de souscription, jusqu'au 10 février.

Le marché américain, dont l'offre a été rejetée à plusieurs reprises par l'opérateur de la Bourse de Londres, a ajouté qu'il détenait désormais 29,36% des actions LSE après avoir reçu 0,61% du capital à la date initiale de clôture, à savoir jeudi 11 janvier.

Dans un communiqué publié dans la foulée, le LSE a de nouveau recommandé à ses actionnaires de rejeter l'"offre totalement inadéquate" de l'opérateur américain. "Ce très bas niveau d'approbation confirme le point de vue du conseil d'administration selon lesquel l'offre de Nasdaq sous-évalue fortement l'Exchange et ne reflète pas sa position unique et l'élan porteur de son activité."

Le Nasdaq estime de son côté que le LSE ne peut faire cavalier seul face à la concurrence de l'alliance entre Euronext et le New York Stock Exchange (NYSE) et de la future plate-forme d'échanges indépendante que vont créer sept grosses banques d'affaires cette année en Europe, à la faveur de la libéralisation du secteur boursier.

Le marché électronique américain n'est disposé à augmenter le montant de son OPA (2,9 milliards de Livres ou 4,3 milliards d'euros) que si la direction britannique accepte au préalable le principe du rachat ou si une contre-offre était lancée, scénario auquel les analystes ne croient guère vu l'importance de la participation du Nasdaq.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :