Accor enregistre des bénéfices semestriels en forte hausse

Accor a dégagé un bénéfice net de 596 millions d'euros au premier semestre, en hausse de 147,6% par rapport aux six premiers mois de l'an dernier. Le groupe d'hôtellerie français a en outre annoncé un nouveau programme de rachat d'actions de 500 millions d'euros.

Le groupe d'hôtellerie et de services Accor Accor a publié mercredi des bénéfices semestriels en forte hausse, de près de 150%, et a annoncé un nouveau programme de rachat d'actions de 500 millions d'euros.

Pour l'ensemble de l'année, Accor se fixe un objectif de bénéfice courant avant impôts et éléments non récurrents compris entre 870 et 890 millions d'euros, en ligne avec les prévisions des analystes et en hausse par rapport aux 727 millions d'euros dégagés l'an dernier. Cet objectif, qui n'inclut pas l'impact financier lié au nouveau programme de rachat d'actions, tient compte de "l'anticipation de la poursuite d'une bonne activité au second semestre", des dépenses marketing liées au lancement des nouvelles marques hôtelières et des récentes cessions.

"Compte tenu du contexte actuel de faiblesse du marché boursier" et de l'augmentation de capital résultant de la conversion des obligations du fonds d'investissement Colony en juillet, Accor a décidé la mise en place d'un nouveau programme de rachat d'actions de 500 millions d'euros. Ce programme fait suite à la finalisation des précédents programmes de rachat d'actions (500 millions d'euros en 2006, et 700 millions à fin août 2007).

Accor a dégagé un bénéfice net de 596 millions d'euros au premier semestre, en hausse de 147,6% par rapport aux six premiers mois de l'an dernier. Le bénéfice courant avant impôts a enregistré une hausse de 34,4% à 379 millions d'euros. Le bénéfice brut d'exploitation est ressorti à 1,09 milliard d'euros, en hausse de 13%, pour un chiffre d'affaires, déjà annoncé, de 4,015 milliards d'euros, en hausse de 8,8%. La marge brute d'exploitation gagne 1 point à 27,3%.

En juillet, l'activité en France a été "particulièrement bonne" avec une progression du revenu par chambre disponible de 15% dans l'hôtellerie haut et milieu de gamme et de 8,6% dans l'hôtellerie économique. Ouverture de chambres d'hôtels : objectif reste d'ouvrir 200.000 chambres d'ici 2010. En 2007 : 14.000 chambres réalisées. Et depuis deux ans, carnet d'ouverture étoffé à 83.000 chambres engagées, c'est-à-dire qui ont de grande chance d'ouvrir.

Dans le cadre du repositionnement des marques Accor dans le luxe et le haut de gamme, le groupe relance la marque Pullman dans l'hôtellerie haut de gamme, qui cible une clientèle d'affaires. Les hôtels Pullman seront situés dans les grandes villes internationalement renommées. Le développement de cette marque au plan mondial se fera principalement par contrats de gestion et de franchise, avec un potentiel de 300 hôtels d'ici 2015. Dans un premier temps, 45 hôtels actuellement sous enseigne Sofitel ou Grand Mercure seront transformés en hôtels Pullman dans 23 pays.

Quant au lancement de sa nouvelle marque économique non standardisée, All Seasons, le groupe a précisé qu'il comptait convertir 14 hôtels existants sous des enseignes Accor d'ici à juin, et à ce jour, 31 contrats de franchise sont engagés.

La vente définitive de Red Roof, chaine d'hôtels économique aux USA signée en avril sera conclue en septembre, sans changements de conditions malgré crise du subprime.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.