Après une perte en 2005, le bénéfice du Lloyd's a atteint 3,7 milliards de livres

Le marché de l'assurance londonien a enregistré un bénéfice qui efface la perte de 2005, due aux ouragans. Le ratio combiné atteint 83% contre 111% en 2005.

Le Lloyd's de Londres a publié ce matin un bénéfice imposable de 3,7 milliards de livres sterling en 2006, soit 5,46 milliards d'euros. Ce bénéfice fait suite à une perte de 103 millions de livres enregistrée en 2005. A l'époque, le Lloyd's avait subi les pertes dues aux ouragans aux Etats-Unis et aux Antilles.

En 2006, le bénéfice a été généré grâce à une augmentation des primes d'assurance et une baisse des demandes d'indemnisation. "2006 a été une excellente année pour le Lloyd's et le marché s'est bien comporté. Nous avons bénéficié de conditions fortes en termes de souscriptions de polices et d'un niveau exceptionnellement bas en termes de catastrophes", a déclaré son président Peter Levene.

Le marché des primes a augmenté de 10% à 16,4 milliards de livres. Le ratio combiné, qui rapporte les charges et les sinistres sur les primes, a atteint le bon niveau de 83%. En 2005, le coût des catastrophes naturelles l'avait propulsé à 111,8%.

Le Lloyd's a cependant ajouté qu'il ne serait pas réaliste de tabler sur un maintien de ces bas niveaux en 2007 et que le marché devait se concentrer sur les souscriptions pour augmenter ses profits.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.