Plus de 2,2 millions de personnes ont bénéficié de la dernière hausse du Smic

Selon une étude Dares du ministère de l'Emploi, 2,27 millions de personnes ont bénéficié de la dernière revalorisation du Smic horaire de juillet 2006, dont 970.000 salariés à temps partiel.

La France compte désormais plus de 2,5 millions de personnes au Smic, soit 17% des salariés du privé, selon le ministère du Travail. Parmi eux - dernier effet de l'unification des différents Smics intervenue au 1er juillet 2005 - quelque 2,27 millions de personnes ont bénéficié de la dernière revalorisation du Smic horaire de juillet 2006, dont 970.000 salariés à temps partiel, révèle ce lundi une étude du ministère de l'Emploi (Dares).

Au total, 15,1% des salariés des entreprises non agricoles (hors intérim) ont bénéficié de cette hausse, qui s'est établie à 3,05%, pour atteindre 8,27 euros brut de l'heure. La proportion de salariés rémunérés au niveau du Smic et concernés par la hausse de juillet 2006 est inférieure à celle mesurée en juillet 2005 (16,3%), en raison d'une revalorisation moins importante (3,05% contre 5,5% en 2005) et des négociations salariales de branche entre juillet 2005 et juillet 2006, qui ont relevé les minima sociaux et ainsi réduit le nombre de salariés rémunérés sur la base du Smic.

Les principaux secteurs touchés par cette revalorisation sont le commerce (610.000 salariés concernés, 20% de l'ensemble du secteur), les services aux particuliers, hors secteur domestique (480.000, soit 36,2%), les services opérationnels (activités de nettoyage, 32,8%), et les industries agroalimentaires (22,1%).

Par ailleurs, sur dix salariés rémunérés sur la base du Smic, quatre sont à temps partiel, et plus du tiers d'entre eux ont bénéficié de la revalorisation. Près des deux tiers ont été concernés par cette augmentation dans le secteur de l'hôtellerie-restauration, un sur deux dans l'industrie agroalimentaire et les service opérationnels, et plus de quatre sur dix dans les services personnels et le commerce.

Enfin, les salariés rémunérés sur la base du Smic sont particulièrement présents dans les entreprises de moins de 10 salariés: 30,8% d'entre eux ont bénéficié de la revalorisation de juillet 2006, contre 12,2% dans les entreprises de dix salariés ou plus, et 7,7% dans celles de cinq cents salariés ou plus.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.