Air Asia passe commande à Airbus de 100 A320 dont 50 fermes

 |  | 248 mots
Lecture 1 min.
La première compagnie aérienne asiatique à bas prix va acheter 50 Airbus A320, avec une option sur l'acquisition de 50 appareils supplémentaires. La semaine dernière, Air Asia avait annoncé le lancement d'une filiale long courrier.

AirAsia, la première compagnie aérienne d'Asie, commande à Airbus 50 A320 et prend une option sur 50 appareils supplémentaires afin de doubler sa flotte. Aucun montant n'a été communiqué, mais au prix catalogue, la valeur d'une commande de 100 A320 flirte avec les 6,7 milliards de dollars.

Confirmant des déclarations tenues lors d'une conférence de presse à Kuala Lumpur vendredi dernier, la compagnie aérienne a choisi de passer à une flotte "tout Airbus" afin de réduire ses coûts. En 2005 et 2006, elle avait déjà commandé cent appareils A320.

A cette occasion, le fondateur d'AirAsia avait également annoncé le lancement d'AirAsia X, qui proposera des vols long-courriers à prix cassés. Cette nouvelle compagnie commencera ses vols en juillet et reliera Kuala Lumpur à plusieurs ville d'Europe, de Chine et d'Asie, a précisé Tony Fernandes, magnat malaisien du transport aérien, indiquant qu'elle proposerait des billets pour Londres à partir de 9,99 ringgits, soit 2,17 euros.

AirAsia X fonctionnera à partir de l'aérogare consacré aux compagnies aériennes à bas prix de l'aéoport international de Kuala Lumpur, et proposera d'acheter par internet des places pour Londres dès le mois de février. La compagnie projette de transporter jusqu'à 500.000 passagers pendant sa première année d'exercice.

La nouvelle société va chercher à s'allier avec d'autres compagnies à bas prix en vue de créer un véritable réseau à prix cassés. Les noms de la compagnie britannique EasyJet, et de Virgin Group, propriété de l'homme d'affaires anglais Richard Branson, circulent.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :