La télévision dope les résultats annuels de RTL Group

 |   |  405  mots
Le numéro un européen de la télévision commerciale a publié une hausse de 12,3% de son bénéfice d'exploitation en 2006. Celui-ci ressort à 851 millions d'euros. Le groupe se dit prudemment optimiste pour l'évolution du marché publicitaire cette année.

Après avoir renoué avec les bénéfices il y a trois ans, RTL Group maintient la tête hors de l'eau. Le géant européen des médias, dont le capital est détenu à près de 90% par l'allemand Bertelsmann, affiche ainsi de solides performances en 2006, grâce notamment aux recettes publicitaires de ses chaînes allemandes et de la française M6.

RTL Group affiche ainsi une hausse de 12,3% de son bénéfice d'exploitation, qui s'établit à 851 millions d'euros en 2006. "Une année très satisfaisante", se félicite dans un communiqué Gerhard Zeiler, le patron du groupe, soulignant le succès de sa stratégie pan-européenne. Le bénéfice net ressort à 890 millions d'euros, soit un bond de 66% sur un an, grâce à la cession de certaines filiales dont la vente notamment de la part du groupe dans le bouquet satellite TPS par M6. L'opération représente un gain net de 207 millions d'euros.

Propriétaire de 38 chaînes de télévision et 29 stations de radio dans dix pays européens, RTL Group se targue d'être devenu aujourd'hui le premier groupe de médias sur le Vieux continent. En termes de revenus, le groupe a dégagé un chiffre d'affaires en progression de 10,3%, à 5,64 milliards d'euros, un montant alimenté à 77% par ses activités dans le secteur de la télévision.

Du côté des perspectives, RTL Group se dit "prudemment optimiste sur les revenus publicitaires pour 2007, malgré une visibilité qui reste limitée". Le groupe veut continuer à diversifier ses activités, de manière à augmenter la part de ses revenus non-publicitaires, qui représentent en 2006 près de 39% de son chiffre d'affaires total. L'objectif à terme pour le groupe est de s'affranchir de sa dépendance à la publicité, en réduisant à 50% sa contribution aux recettes.

Ainsi RTL Group compte énormément sur le renforcement de ses activités dans le numérique, qui "offre de nombreuses opportunités pour développer de nouveaux business models". Il compte également sur "l'expansion géographique en particulier sur les marchés émergents, en forte croissance", avec en ligne de mire les pays "d'Europe centrale, orientale et méridionale (...) en fonction des opportunités".

L'entreprise, dont le siège est basé au Luxembourg, va offrir à ses actionnaires un dividende exceptionnel de 1,80 euro, qui viendra s'ajouter au dividende ordinaire de 1,20 euro, soit un total de 3 euros versés au titre de l'exercice 2006.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :