Wall Street reprend de la hauteur en fin de séance

Les marchés américains terminent finalement la séance en légère hausse, sur fond de baisse des rendements sur le marché obligataire. La progression est toutefois limitée. A la clôture, le Dow Jones progresse de 0,16% à 13635,42 points, tandis que le Nasdaq s'arroge 0,01% à 2.626,76 points.

Les marchés d'actions américains ont repris de la hauteur en fin de séance, malgré une actualité mitigée tant sur le front des entreprises que sur celui des statistiques économiques. La baisse pour une troisième séance consécutive des rendements sur le marché des taux a contribué à rassurer Wall Street. Sur fond de salon du Bourget, General Electric a également tiré les marchés en hausse. Au final, les marchés se sont repris après une séance de consolidation, mais les mouvements sont limités.

A la clôture, le Dow Jones gagne 0,16% à 13635,42 points, le S&P 500, 0,17% à 1.533,70 points et le Nasdaq Composite 0,01% à 2.626,76 points.

Sur le plan macro-économique, le Département du Commerce a annoncé une baisse de 2,1% des mises en chantier de logements le mois dernier, au rythme annualisé de 1,474 million d'unités, contre 1,48 million attendu par le marché. Le nombre de permis de construire a en revanche augmenté de 3% sur la période. Les permis délivrés pour les maisons familiales ont quant à eux diminué de 3,4% à 1,056 million, au plus bas depuis juillet 1997.

Le contrat juillet sur le baril de qualité WTI gagne 1 cent à 69,10 dollars, tandis qu'à Londres, le Brent de la mer du Nord repasse en-dessous des 72 dollars. L'US Energy Information Administration doit publier, demain, sa statistique pétrolière hebdomadaire.

Best Buy recule de 5,89% à 45,18 dollars. Le numéro un américain de la distribution de matériel électro-ménager a annoncé une baisse de près de 18% de son bénéfice net à 192 millions de dollars au premier trimestre. Ramené à une action, le profit s'établit à 39 cents, contre 50 cents attendus par le marché. Le chiffre d'affaires a augmenté de 14% à 7,9 milliards de dollars.

Yahoo! Perd 1,74% à 27,63 dollars. Le groupe a annoncé le remplacement de Terry Semel par le cofondateur Jerry Yang au poste de PDG. Ce dernier s'est engagé à redynamiser le groupe, qui a abandonné à Google la place de leader dans la publicité en ligne.

Home Depot prend 0,82% à 38,27 dollars, dopé par des informations selon lesquelles le numéro un américain du bricolage aurait accepté de céder HD Supply, sa division destinée aux professionnels, pour plus de 10 milliards. Les fonds Bain Capital, Carlyle Group et Clayton, Dubilier & Rices étaient en train de finaliser cette acquisition mardi, selon des sources citées par Reuters.

Microchip Technology recule de 8,98% à 38,91 dollars. Le fabricant de semi-conducteurs a révisé en baisse sa prévision de chiffre d'affaires du premier trimestre en raison dune baisse de la demande en Europe et de la chute des prix des mémoires. Le groupe table désormais sur une croissance séquentielle de 2% de ses ventes, contre une progression de 5% précédemment estimée. Microchip a par ailleurs ramené son estimation de bénéfice de 37 à 36 cents par action.

Delta Air Lines gagne 1,1,78% à 18,87 dollars. Le transporteur pourrait commander jusqu'à 125 exemplaires du Boeing 787 Dreamliner d'ici la fin de l'année, rapporte le site internet du Wall Street Journal en citant le directeur général adjoint de la compagnie aérienne. La commande, qui serait en cours de discussions, pourrait atteindre 20 milliards de dollars au prix catalogue, ajoute le site. Boeing prend 0,33% à 97,72 dollars.

Enfin, Expedia bondit de 14,27% à 29,14 dollars. L'agence de voyages en ligne a annoncé un plan de rachat d'actions de 3,5 milliards de dollars à un prix unitaire compris entre 27,50 et 30 dollars.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.