Sarkozy et Royal veulent augmenter l'effort public pour la recherche

 |   |  252  mots
Le candidat UMP propose d'augmenter d'un quart le financement de la recherche publique à l'horizon 2012, quand la candidate socialiste entend le faire croître de 10% par an.

Hasard de calendrier, les propositions en matière de recherche des deux principaux candidats à l'élection présidentielle ont été publiées aujourd'hui. Chacun propose de doter la recherche publique de davantage de moyens. "Je vous propose un effort historique: augmenter d'un quart le financement de la recherche publique, soit 4 milliards d'euros", a annoncé Nicolas Sarkozy devant les élèves des grandes écoles et universités du plateau de Saclay, réunis dans l'amphithéâtre de Supélec.

Dans le numéro de décembre du magazine La Recherche, Nicolas Sarkozy avait été plus précis, proposant d'atteindre deux objectifs: augmenter de 15 milliards d'euros la dépense totale de recherche-développement (public et privé) au cours des six prochaines années, ce qui équivalait à un effort financier pour la recherche publique de 4 milliards d'euros à l'horizon 2012. Le candidat UMP a par ailleurs expliqué qu'il fallait "financer les projets" plutôt que les infrastructures.

De son côté, dans une tribune à paraître le 26 janvier dans le numéro de février du magazine La Recherche, Ségolène Royal propose "d'augmenter de 10% par an la dépense publique consacrée à la recherche, de mobiliser les régions et l'Europe sur cette priorité stratégique, d'inciter par une fiscalité repensée et correctement évaluée la recherche privée à accompagner cet élan". Sans préciser plus le calendrier. La candidate socialiste déplore en tous cas que "nombre de jeunes chercheurs ne trouvent qu'à l'étranger les moyens de travailler qu'on leur refuse ici".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :