Shell : le bénéfice bondit de 18% au deuxième trimestre

 |   |  314  mots
Malgré un recul de 2% de la production, la compagnie pétrolière anglo-néerlandaise affiche un bénéfice en hausse de 18% à 8,667 milliards de dollars.

Le pétrole continue de rapporter. Au deuxième trimestre, Royal Dutch Shell a enregistré une hausse de 18% de son bénéfice net part du groupe à 8,667 milliards de dollars. En données ajustées aux coûts courants, cette progression atteint même 20% à 7,556 milliards de dollars contre 6,314 milliards de dollars sur la même période de l'an passé.

La compagnie pétrolière, quatrième mondiale avec un chiffre d'affaire de 318,8 milliards de dollars en 2006, a pourtant vu sa production diminuer de 2% au deuxième trimestre. Au premier semestre, ce recul atteint même 4%, à 3,343 millions de barils par jour. Le groupe souffre surtout des remous politiques qui touchent le Nigéria. Des groupes rebelles attaquent en effet les installations. Par conséquent, sa production y enregistre une perte de 195.000 barils par jour.

Par ailleurs, la compagnie anglo-néerlandaise à dû lâcher du lest en Russie. Shell devait détenir plus de 50% du consortium Sakhaline 2 qui produira du pétrole et du gaz. Elle a dû céder 30% à Gazprom sous la pression de Moscou. Jeroen Van der Veer, PDG de Royal Dutch Shell, souhaite toutefois réaliser de nouveaux investissement en Russie.

Ses bons résultats, Royal Dutch Shell les doit en partie à un gain non opérationel de 660 millions de dollars. Le bénéfice est alors ramené à 6,9 milliards d'euros mais reste tout de même largement positif et supérieur aux attentes de nombreux ananlystes. La division raffinage semble en être à l'origine. Avec une progression de 42,2% à 2,936 milliards de dollars elle permet même de compenser largement les 17,5% de baisse des opérations d'exploitation et de production (3,301 milliards de dollars).

Les actionnaires ne sont pas oubliés puisque, durant le trimestre, ils ont reçu près de 3,2 milliards de dollars sous forme de dividendes ou de rachats d'actions.

Royal Dutch Shell voit ses actions progresser de 1,59% à 29,94 euros à 11 heures 20 à la bourse d'Amsterdam.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :