Enel envisage des échanges d'actifs avec Gazprom

Le grand acteur transalpin de l'électricité et du gaz propose au géant russe une part minoritaire dans des installations énergétiques italiennes.

Le patron du grand acteur italien de l'électricité et du gaz Enel, Piero Gnudi, a indiqué ce mercredi que son groupe était en discussion avec le géant russe Gazprom en vue de procéder à des échanges d'actifs.

Il a toutefois indiqué qu'aucune décision n'avait été prise sur la nature des actifs qui doivent être échangés. Enel propose à Gazprom une part minoritaire dans des installations énergétiques italiennes.

Dans ce secteur énergétique, l'Italie (Enel mais aussi le pétrolier Eni) et la Russie, Gazprom essentiellement, ont décidé de coopérer activement, les Russes cherchant à se placer dans la distribution de gaz et d'électricité en Europe et proposant en échange des participations dans leurs immenses réserves.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.