Facture de 1,3 milliard de dollars pour Renault en Russie

Le constructeur automobile français va payer 1,3 milliard de dollars pour son acquisition d'un quart du capital du groupe Avtovaz, selon la presse russe.

Le groupe automobile français Renault va débourser 1,3 milliard de dollars pour entrer à hauteur de 25% dans le capital du russe Avtovaz, a rapporté mardi le quotidien des affaires Vedomosti, décrivant en partie le montage financier de l'opération.

Le montant de la transaction, annoncée le 8 décembre, n'a pas été dévoilé officiellement, mais selon des sources anonymes au sein d'Avtovaz et de Troyka Capital Partners (qui représente les intérêts d'un groupe d'investisseurs), si l'ensemble de la compagnie russe peut être estimé à 5,3 milliards de dollars, les 25% acquis par Renault sont proches de 1,325 milliard de dollars.

Vedomosti affirme que le groupe automobile français va payer la moitié de la somme en février (soit 660 millions de dollars), puis 20% supplémentaires en juin (260 millions de dollars). Les 30% restants seront réglés en 2010, selon le journal, qui indique que la somme dépendra aussi des performances d'Avtovaz.

En annonçant son entrée dans le capital d'Avtovaz à hauteur de 25%, Renault poursuit son expansion sur les marchés émergents avec pour ambition de moderniser les usines du vieux géant russe mais aussi d'y produire à terme des Renault et des Nissan sur un marché en très rapide expansion.

Le marché russe devrait atteindre 2,5 millions d'unités en 2007 et s'établir entre 3,5 millions et 4 millions d'unités vers 2015, selon les responsables de Renault. La capacité de production des usines d'Avtovaz situées à Togliatti sur les bords de la Volga, dans le sud de la Russie, devrait être augmentée pour atteindre 1,5 million de véhicules par an, contre 700.000 actuellement.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.