Accord en vue entre les internes et le ministère de la Santé

Les syndicats d'internes et le ministère de la Santé sont parvenus mercredi à un accord qui pourrait mettre fin à la grève des étudiants en médecine. Ceux-ci protestent depuis plus d'un mois contre une disposition du PLFSS visant à restreindre la liberté d'installation des médecins libéraux.

2 mn

La grève des étudiants en médecine devrait bientôt prendre fin. Les syndicats d'internes et le ministère de la Santé sont parvenus en effet mercredi à un accord sur un amendement au projet de budget 2008 de la sécu (PLFSS), qui visait à encadrer la liberté d'installation des médecins de ville. Cet accord ouvre donc la voie à une fin de la grève des étudiants en médecine observée depuis près d'un mois.

"Cet amendement exclut les 'mesures dangereuses' et met en place une véritable politique constructive et incitative, le gouvernement nous prend pour un partenaire responsable", a déclaré à l'AFP Fabien Quedeville, président du SNJMG (syndicat national des jeunes médecins généralistes), à la sortie du ministère. "Si cet amendement est voté, il ouvre la perspective que les jeunes médecins soient associés à l'avenir du système de soins, ce qui serait historique" a-t-il ajouté, sans préciser par quel député le texte serait proposé.

Une fois l'amendement voté, "le mouvement prendra fin à la signature du protocole d'accord en début de semaine prochaine" entre les cinq syndicats et le gouvernement, a ajouté Chloé Moulin, porte-parole de l'Anemf (étudiants en médecine).

La rencontre entre les syndicats et le ministère a eu lieu à l'issue d'une manifestation nationale d'internes et étudiants en médecine à Paris, qui a réuni entre 10 et 20.000 participants pour protester contre la volonté du gouvernement de limiter le nombre de praticiens en zones surdotées en médecins afin de mieux équilibrer les installations sur le territoire national, où l'on trouve de véritables "déserts médicaux". Les manifestants réclamaient surtout le retrait des dispositions du budget de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2008 visant notamment à limiter l'installation des médecins libéraux dans les zones où ils sont déjà suffisamment nombreux.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.