Les opérateurs mobiles français contraints de publier sur Internet leurs cartes de couverture

 |   |  354  mots
L'Autorité de régulation des télécoms (Arcep) a imposé aux opérateurs mobiles encore plus de transparence sur la couverture de leur réseau, notamment à l'égard des consommateurs. Ils doivent dorénavant publier des cartes de couverture très précises, commune par commune, et validées par des enquêtes de terrain.

A chaque opérateur mobile sa carte. Mais une carte bien plus précise qu'avant. Il ne s'agit plus d'une carte globale de France avec des taches de couleur signifiant le degré de couverture réseau mais depuis le 1er octobre, chaque abonné ou futur abonné à un opérateur mobile peut savoir précisément commune par commune si son téléphone capte ou pas.

Par exemple, j'ai l'intention d'aller passer mes vacances à Etables sur Mer dans les Côtes d'Armor avec des amis. Chacun d'entre eux me demande si son réseau mobile passe bien ou pas. Il me suffit désormais de leur indiquer l'adresse Internet des trois opérateurs classiques que sont Orange, SFR et Bouygues Télécom (voir ci-contre) et en tapant le nom de la commune, ils connaîtront leur degré de couverture.

Si les réseaux mobiles couvrent déjà une très grande partie du territoire français, leur amélioration et leur augmentation restent un enjeu important. Sans parler de l'information destinée aux consommateurs qui doit être la plus précise possible. C'est dans ce double objectif que l'Arcep a imposé aux opérateurs, lors du renouvellement de leurs licences GSM, de nouvelles obligations.

Attention, la précision et la fiabilité de ces cartes engagent le responsabilité des opérateurs et celles-ci devront être validées sur le terrain selon un protocole d'enquête publique. Ainsi le communiqué publié par l'autorité stipule que "les opérateurs devront réaliser chaque année, en utilisant ce protocole, des enquêtes de couverture dans 250 cantons choisis par l'Arcep". Et de préciser: "en outre, le caractère public du protocole permet à toute personne ou collectivité intéressée de procéder elle-même à des enquêtes de couverture".

Le programme "zones blanches" qui doit permettre de couvrir l'ensemble des communes françaises doit s'achever fin 2007, donc d'ici trois semaines. A cette date, Orange, SFR et Bouygues couvriront plus de 99% de la population métropolitaine. En 2008, l'Arcep effectuera un bilan global. Ainsi, ces cartes permettront d'apprécier régulièrement les progrès de la couverture.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :