Le tourisme bat des records et voit la Chine en plein essor

 |   |  286  mots
L'an dernier, 842 millions de personnes dans le monde ont visité un pays étranger. Si la France et l'Espagne restent les première et seconde destinations, la Chine pourrait les détrôner entre 2010 et 2020.

En 2006, 842 millions de personnes ont visité un pays étranger. Un record dévoilé hier à Madrid par l'Organisation mondiale du tourisme (OMT). Cela représente une hausse de 4,5% par rapport à 2005. L'OMT tablait sur une croissance de 4,1% pour 2006. En 2005, le nombre de touristes dans le monde avait déjà atteint un record de 806 millions, avec une progression de 5,5%. Pour 2007, l'organisation prévoit une croissance de 4% du tourisme mondial.

Le continent africain a été celui qui a connu en 2006 la plus forte croissance, avec une hausse de 8%, dont 6% pour le Maghreb et 9% pour l'Afrique sub-saharienne.

Si le traditionnel ticket gagnant du tourisme mondial reste la France en première position et l'Espagne en seconde, il devrait être remis par la Chine qui pourraiut doubler l'Espagne en 2010 et la France en 2020, selon le secrétaire général de l'OMT.

Certes, en 2006, handicapé "par l'appréciation du yuan", selon l'Organisation mondiale du tourisme, la Chine a enregistré un ralentissement de la hausse des entrées de touristes, qui n'ont été que de 6% après 26,7% en 2004 et 12,1% en 2005, à 49,6 millions de visiteurs. Malgré ce ralentissement, le rythme reste plus soutenu que celui de l'Espagne, qui a progressé de 4,5% en 2006 à 58,451 millions de visiteurs, après avoir enregistré une hausse de 6,6% en 2005. Les données 2006 pour la France n'ont pas été fournies par l'OMT, mais le rythme de croissance n'avait été que de 1,1% en 2005, avec 75,9 millions de touristes et l'OMT n'attend pas de grand changement pour l'année écoulée.

En 2008, les Jeux Olympiques de Pékin devraient doper encore les performances chinoises. La Chine sera aussi un grand pourvoyeur de touristes dans le monde. En 2006, un rapport de l'OMT estimait que les touristes chinois sillonnant le globe seront 100 millions d'ici à 2020, contre 20 millions en 2003.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :