Les craintes sur le "subprime" font reculer fortement Wall Street

Les marchés d'actions américains, bien orientés en début de séance avec les bonnes statistiques des distributeurs à l'issue du week-end de Thanksgiving, clôturent finalement en baisse, alors que les craintes liées aux activités de crédit resurgissent.

Les valeurs américaines, après le long week-end de Thanksgiving, clôturent la séance en baisse après l'avoir entamée sur une hausse. En l'absence de publications économiques, les opérateurs se sont concentrés sur la maigre actualité en provenance des entreprises avec, en particulier, les valeurs du secteur de la distribution, qui sont, dans l'ensemble, plutôt bien orientées après la publication des premiers chiffres de fréquentation. Par ailleurs, Deere profite d'un changement de recommandation.

Le Dow Jones clôture en baisse de 1.83% à 12 743.44 points. Le Nasdaq Composite recule de 2.14% à 2 540.99 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, abandonne 2.33% à 1 407.21 points.

Du côté des valeurs, on retiendra Wal-Mart, qui recule de 1.53% à 45.03 dollars et Target, qui abandonne 3.41% à 55.22 dollars. Le cabinet ShopperTrak RCT a fait savoir que les ventes du vendredi suivant Thanksgiving ont progressé de 8.3% par rapport à l'année dernière. Parallèlement, la National Retail Federation a indiqué une hausse de 4.8% du nombre de clients sur la période de vendredi à dimanche. Cependant, l'adition moyenne du consommateur s'inscrit en baisse de 3.5% par rapport à il y a un an.

Deere est en hausse de 1.16% à 158.46 dollars. Le constructeur de machines agricoles, qui a annoncé, la semaine dernière, une hausse de 52% de ses bénéfices trimestriels, profite aujourd'hui des commentaires de Banc of America Securities, qui relève sa recommandation sur le titre et passe de " Neutre " à " Achat ".

Dans le secteur pharmaceutique, Schering-Plough est en repli de 1.30% à 28.80 dollars. Le laboratoire a indiqué la FDA (Food and Drug Administration) va étudier la possibilité d'un élargissement du champ d'utilisation de son traitement contre la schizophrénie, l'Asenapine.

Sur le marché des changes, le dollar clôture la séance en baisse. La devise européenne clôture la séance en progression, au dessus de la barre des 1.48, à 1.4869 contre 1.4833 en fin de semaine dernière. Même tendance pour la devise japonaise qui clôture à 107.50 yens pour un dollar contre 108.39 vendredi.

Sur les marchés obligataires, les taux se détendent dans le sillage de la faiblesse des marchés d'actions. Le 2 ans finit la séance à 2.97% contre 3.07% la semaine dernière. Le 5 ans termine à 3.28% contre 3.41% mercredi. Le 10 ans, de son côté, se détend de 13 points de base et passe sous le seuil psychologique des 4% à 3.87%, au plus bas depuis juin 2005.

Le pétrole s'inscrit en baisse sous l'effet de prises de profits. Le cours du baril WTI sur le New York Mercantile Exchange sur l'échéance janvier clôture en repli et repasse sous la barre des 98 dollars le baril à 97.70 dollars contre 98.18 dollars en fin de semaine dernière.

Enfin, l'or s'inscrit en hausse. Les investisseurs estiment que la hausse des prix de l'énergie et un dollar faible devraient gonfler la demande en métal jaune à des fins de protection contre l'inflation. Le cours de l'once de métal précieux sur le New York Mercantile Exchange sur l'échéance décembre s'inscrit en hausse de à 826.5 dollars contre 824.7 dollars vendredi.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.