Commande asiatique de cent avions en vue pour Airbus

 |   |  253  mots
La compagnie malaise à bas coûts AirAsia s'apprête à commander cent Airbus supplémentaires pour doubler sa flotte. Une vente estimée à plus de six milliards de dollars pour Airbus.

C'est une bonne nouvelle pour Airbus pour commencer l'année après un exercice 2006 particulièrement sombre. Selon plusieurs sources, la compagnie aérienne malaise à bas prix AirAsia, la première d'Asie, va doubler sa flotte d'Airbus A320 pour la porter à 200 appareils afin de répondre à une demande croissante.

Pour l'heure, AirAsia exploite une flotte de cinquante avions, 35 Boeing 737 et 15 Airbus A320 qui sont les premiers reçus d'une commande cent unités, passées, en 2005 et 2006 et destinée à faire passer la compagnie aérienne asiatique à une flotte tout Airbus afin de réaliser des économies sur les pièces détachées la maintenance ou la formation des équipages.

L'annonce de la commande de 100 appareils, estimée à 6,7 milliards de dollars au prix catalogue, devrait être officialisée dans les prochaines semaines. De quou redonner du baume au coeur à Airbus qui a perdu en 2006 son titre de champion du monde des commandes d'avions au profit de son grand rival, l'américain Boeing.

La famille A320 (et ses dérivés les A318 et A319 plus petites et l'A321 plus grand) constitue plus que jamais le coeur des ventes de l'avionneur européen, filiale du groupe européen d'aéronautique et d'armement EADS. Airbus tente parallèlement de rattraper ses retards de production sur son dernier né, le très gros porteur A380, tout en préparant le lancement de son A350 XWB (pour extra wide body, fuselage extra large) censé concurrencer le nouveau Boeing B787 qui se vend comme des petits pains.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :