Les gains de changes font bondir les résultats de Toyota

 |   |  404  mots
Le premier constructeur automobile mondial, le japonais Toyota Motor, a annoncé vendredi un bénéfice net record au premier trimestre 2007-2008, grâce à une forte augmentation des ventes, à une embellie de la rentabilité au Japon et à de copieux gains de change.

D'avril à juin ce qui correspond à son premier trimestre, Toyota a réalisé un bénéfice net en hausse de 32,3% sur un an à 491,54 milliards de yens (3,07 milliards d'euros). Son chiffre d'affaires a dans le même temps progressé de 15,7% sur un an à 6.522,64 milliards de yens (40,77 milliards d'euros), et son bénéfice d'exploitation de 31,8% à 675,43 milliards (4,22 milliards d'euros).

Il s'agit "de nos résultats les plus élevés jamais réalisés au cours d'un trimestre", s'est félicité dans un communiqué Takeshi Suzuki, directeur exécutif de Toyota Motor. Les gains de change ont eu un impact positif de 100 milliards de yens sur le résultat d'exploitation, soit le même montant que les "efforts de marketing". Les réductions de coûts ont gonflé le bénéfice opérationnel de 20 milliards. Au cours du trimestre, Toyota a vendu 2,16 millions de véhicules dans le monde, soit 3,4% de plus qu'un an plus tôt.

Les ventes au Japon ont chuté de 7,9% à 500.000 véhicules, mais le bénéfice d'exploitation dans l'Archipel a bondi de 35,4% grâce "à une amélioration du mix produit", notamment de fortes ventes des modèles de luxe Lexus et à une augmentation de la production au Japon destinée à l'exportation. En Amérique du Nord, les ventes ont augmenté de 2% à 762.000 unités, tirées par les nouveaux modèles Tundra et Lexus LS, ainsi que par la poursuite du succès commercial du modèle hybride Prius, explique Toyota. En Europe, les ventes ont progressé de 8,1% à 333.000 véhicules, grâce aux fortes ventes des modèles Yaris, Aygo, et Auris. En Asie hors Japon, les ventes ont augmenté de 15% à 222.000 unités, portées par l'Indonésie et la Chine.Toyota dit également avoir amélioré de façon significative ses ventes et sa rentabilité sur les marchés du Moyen-Orient, d'Amérique du Sud et d'Afrique.

Pour l'ensemble de 2007-2008, Toyota maintenu ses objectifs, à savoir une légère augmentation de son bénéfice net à 1.650 milliards de yens (+0,4%), sur un chiffre d'affaires attendu en hausse de 4,4% à 25.000 milliards de yens et un bénéfice d'exploitation de 2.250 milliards (+0,5%).

Le groupe Toyota est devenu au premier semestre 2007 le numéro un mondial de l'automobile, détrônant l'américain General Motors, et devrait conserver ce titre sur l'ensemble de l'année au cours de laquelle il prévoit de fabriquer 9,42 millions de véhicules (dont 8,89 millions pour la seule marque Toyota).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :