United Airlines a vu ses bénéfices presque doublés

Ses profits se sont envolés de 81% au troisième trimestre à 295 millions de dollars. La compagnie bénéficie de ses réductions de coûts et la bonne santé des vols transatlantiques.

Sortie en février 2006 de la protection du chapitre 11 de la loi fédérale sur les faillites, la compagnie aérienne United Airlines a vu son bénéfice net s'envoler de 81% à 295 millions de dollars au troisième trimestre. Et ce malgré une hausse de son taux d'imposition de 17% à 232 millions de dollars.

Son chiffre d'affaires progresse sur la période de 6,9% à 5,02 milliards de dollars, dopé par de bonnes ventes sur ses lignes transatlantiques, très rentables, dont les revenus ont augmenté de 17,4% sur un an, à 665 millions de dollars.

Le groupe a également travaillé à mieux maîtriser voire réduire ses coûts fixes sur ses lignes domestiques. Du coup, il a pu bénéficier d'une hausse de 4% de son chiffre d'affaires aux Etats-Unis à 2,53 milliards de dollars.

La maison-mère du groupe, la société cotée UAL, a pour sa part annoncé une progression de 76% de son bénéfice net, passé de 190 à 334 millions de dollars sur le trimestre.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.