Les spéculations sur le rachat de sa filiale indienne font monter le cours de l'action Hutchison

 |   |  254  mots
Le britannique Vodafone s'intéresse à l'opérateur indien Hutchison Essar. Mais des fonds d'investissements sont aussi sur le coup ce qui risque de faire grimper le prix d'acquisition.

Le cours de l'action de l'opérateur asiatique Hutchison Telecom n'en finit plus de monter. Ce matin, quelques heures avant la clôture de la bourse de Hong-Kong, il affichait en effet une hausse de 2,6% à 20,10 dollars hongkongais (2 euros) après avoir grimpé de 6,4% au début de la séance. La cause de cette euphorie est la vente probable par Hutchison de sa filiale indienne - Hutchison Essar - pour un prix avoisinant les 10 milliards d'euros.

Hutchison Essar est le quatrième opérateur indien de téléphonie mobile avec 22,2 millions de clients. Détenu à 67% par Hutchison Telecom et à 23% par l'indien Essar, il est l'une des branches les plus rentables de l'opérateur hongkongais.

Les candidats à l'acquisition sont nombreux avec, comme premier repreneur sur la liste, l'opérateur britannique Vodafone qui cherche à se désengager des pays matures (Japon, Suède...) pour investir dans les régions émergentes comme l'Inde ou la Turquie. Parmi les autres groupes également sur les rangs, on retrouve des industriels mais aussi certains fonds - comme Blackstone - qui ces derniers mois ont investi massivement dans les nouvelles technologies.

Si Hutchison Essar attise autant les convoitises, c'est que le marché indien de la téléphonie mobile est très dynamique et connaît la croissance mondiale la plus importante, supérieure même à celle de la Chine. Ainsi pour le seul mois d'octobre, le nombre d'abonnés a progressé de 6,71 millions. C'est pourquoi beaucoup d'experts pensent que le prix de vente pourrait être largement revu à la hausse.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :