Rhodia relève ses prix de 7 à 15% pour compenser l'envolée du pétrole

Le groupe de chimie français annonce qu'il va revoir ses prix à la hausse dans tous les pays pour contrer l'envolée du coût de l'énergie.

Rhodia n'a pas attendu que le baril de pétrole passe la barre des 100 dollars avec laquelle il flirte ces jours-ci. Le groupe de chimie français annonce dès aujourd'hui qu'il va augmenter ses prix de vente dans tous les pays de 7 à 15% selon les lignes de produits. "Cette augmentation est devenue indispensable pour répondre à la très forte hausse combinée des coûts de l'énergie, des matières premières et du transport", a justifié le chimiste de spécialités.

Ces hausses de tarifs doivent permettre au groupe de "préserver ses marges alors que la demande de produits spécialisés s'intensifie au niveau mondial". Début novembre, Jean-Pierre Clamadieu, le directeur général du groupe, se déclarait "optimiste et confiant". Il assurait "ne pas voir de signe de rupture pour 2008 pour ce qui est de la dynamique des marchés". Car Rhodia estime que, fort de ses positions de leader dans 70% de ses activités et en particulier dans les polyamides, les silices pneumatiques ou les diphénols, il est en mesure de faire accepter des augmentations de prix à ses clients.

Pour 2007, le groupe a confirmé qu'il maintenait son objectif de résultats. Rhodia prévoit de générer une trésorerie disponible supérieure à 100 millions d'euros et que, avec un an d'avance sur son objectif initial, son ration d'endettement net sur excédent brut d'exploitation serait inférieur à 2.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.