Nouvelles suppressions d'effectifs aux Etats-Unis chez le britannique Wolseley

Le numéro un mondial de la plomberie va supprimer 1.300 emplois supplémentaires aux Etats-Unis. Il en déjà supprimé 1.700 au premier trimestre et 6.000 l'an dernier.

Le groupe britannique Wolseley, numéro un mondial de la plomberie, a annoncé ce mercredi qu'il va supprimer 1.300 emplois supplémentaires aux Etats-Unis au deuxième trimestre de son année financière. Il en déjà supprimé 1.700 au premier et 6.000 l'an dernier.

Wolseley annonce parallèlement dans son rapport d'activité une hausse de plus de 5% de son chiffre d'affaires (+8% à change constant) au premier trimestre achevé fin octobre et une baisse de 12% de son bénéfice d'exploitation (9% à change constant).

Les Etats-Unis pèsent sur ce résultat, avec un recul de 10% des ventes (3% à change constant) et de 30% du profit d'exploitation (25% à change constant). La faute au ralentissement de la conjoncture et à la crise immobilière, accentuée par celle du subprime, ces prêts hypothécaires à risque outre-Atlantique.

En Europe, où le chiffre d'affaires a augmenté de plus de 25% et le bénéfice d'exploitation de 15%, la bonne performance au Royaume-Uni et en Scandinavie a par ailleurs été "partiellement compensée par une sous-performance en France et en Europe centrale et de l'est".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.