Mitsubishi Motors : perte divisée par trois au premier semestre

 |   |  462  mots
Le constructeur automobile japonais Mitsubishi Motors a divisé par près de trois sa perte nette au premier semestre 2007-2008 grâce à de bonnes ventes à l'étranger, à des gains de change et aux résultats de son accord avec PSA Peugeot Citroën.

Au premier semestre, Mitsubishi Motors enregistre une perte nette de 5,6 milliards de yen (34 millions d'euros) contre une perte nette de 16,1 milliards au cours de la même période de 2006-2007, selon un communiqué. D'avril à septembre, le chiffre d'affaires du groupe a augmenté de 30,7% à 1.313,4 milliards de yen (8 milliards d'euros). Mitsubishi Motors a réalisé un bénéfice d'exploitation de 18,8 milliards (115 millions d'euros), contre une perte d'exploitation de 5,5 milliards au premier semestre 2006-2007.

Les résultats du premier semestre dépassent largement les prévisions fournies par Mitsubishi Motors, qui avait annoncé fin septembre tabler sur une perte nette de 15 milliards et sur un chiffre d'affaires de 1.270 milliards. Selon le groupe, les taux de change plus favorables que prévu et des ventes en Europe qui ont dépassé les objectifs expliquent cet important écart.

Au cours des six premiers mois de l'année, le constructeur a vu ses ventes en volume mondiales bondir de 15% à 690.000 véhicules, tirées par l'Amérique du Nord (+17%) où le nouveau modèle "Lancer" a connu "d'excellents débuts", selon le communiqué. Les ventes en Europe ont augmenté de 18% "tirées par l'expansion continue en Russie, en Ukraine et sur d'autres marchés d'Europe de l'Est". Au Japon, où le marché automobile est déprimé depuis plus de deux ans, les ventes ont en revanche chuté de 12%. Mitsubishi Motors a par ailleurs fait état de solides performances commerciales en Chine, en Indonésie, en Amérique du Sud, au Moyen-Orient et en Afrique.

L'amélioration des résultats au premier semestre s'explique également par "le début des livraisons de SUV (véhicules utilitaires sport) à PSA Peugeot Citroën et à des taux de change favorables", selon Mitsubishi Motors.
Mitsubishi et le français PSA Peugeot Citroën avaient signé en 2005 un accord pour produire en commun des 4x4 et prendre place sur un segment de marché en plein essor en Europe. Les premières livraisons ont eu lieu cet été.

Mitsubishi Motors a revu à la hausse ses prévisions de chiffre d'affaires pour l'exercice actuel, à 2.700 milliards de yen contre 2.430 milliards prévus initialement. De même, son bénéfice d'exploitation devrait atteindre 70 milliards au lieu des 51 milliards anticipés dans un premier temps. Mais le groupe a indiqué qu'il comptait toujours sur un bénéfice net de 20 milliards de yen sur l'ensemble de 2007-2008, car il prévoit une augmentation de ses impôts à l'étranger. Il avait terminé l'exercice précédent sur un bénéfice net de 8,7 milliards de yen, son premier depuis Quatre ans. Il a également revu à la baisse ses objectifs de ventes en volume en Amérique du Nord et au Japon, en raison "du mauvais état du marché et des incertitudes quant à l'avenir de ces régions".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :