Atos Origin accélère sa croissance au troisième trimestre

 |   |  381  mots
Le groupe de services informatiques voit son chiffre d'affaires progresser de 11,1% au troisième trimestre. Une performance qui permet à la SSII de confirmer ses objectifs pour 2007. Par ailleurs, Atos annonce être en discussions avec Nyse Euronext sur l'avenir de leur filiale commune Atos Euronext.

Atos Origin confirme son redressement. Après une année 2006 difficile, le groupe français de services informatiques a annoncé ce jeudi un chiffre d'affaires de 1,418 milliard d'euros pour le troisième trimestre 2007, en hausse de 11,1% sur un an. A périmètre et taux de change constants, la progression est de 6,6% sur le trimestre.

Sur les neuf premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires du groupe s'est établi à 4,308 milliards d'euros, soit une croissance courante de 8,4% et organique de 4%, en ligne avec l'objectif annuel. Sur la même période, les prises de commande ont également augmenté de 9%.

La SSII peut notamment s'appuyer sur "une croissance organique solide" de sa principale activité, l'"infogérance" (externalisation de l'informatique). Cette dernière progresse de 10,3% au troisième trimestre, avec une "bonne performance" du Royaume-Uni où des restructurations ont été engagées.

La branche "intégration de systèmes" progresse pour sa part de 6,1%, tirée par les Pays-Bas, l'Allemagne, l'Europe centrale, l'Amérique et l'Asie. La France renoue en particulier avec la croissance (+3,4%) après un repli au premier semestre.

En revanche, le "conseil" qui représente 6% du chiffre d'affaires total voit ses recettes chuter de 16,2% à périmètre et taux de change constants. Un "nouveau management" a été mis en place en France et au Royaume-Uni et des "pratiques standardisées" ont été définies pour enrayer ce déclin, précise Atos Origin.

"Nous sommes totalement confiants dans notre capacité à atteindre les objectifs que nous avions fixés en début d'année pour 2007, tant en chiffre d'affaires avec une croissance organique de +4% qu'en marge opérationnelle", a commenté le président du directoire Philippe Germond. Atos Origin vise en 2007 "une marge en valeur absolue légèrement supérieure à celle de 2006 et un taux de marge avant coûts opérationnels de transformation supérieur" aux 4,6% atteints l'année précédente.

Par ailleurs, le groupe poursuit son plan de redressement sur trois ans, annoncé en février, visant à doubler sa marge opérationnelle à plus de 500 millions d'euros en 2009.

En parrallèle de la publication de son chiffre d'affaires, Atos a également annoncé être en discussions avec Nyse Euronext sur l'avenir de leur filiale commune Atos Euronext et n'exclut pas de céder sa participation de 50% dans celle-ci.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :